À la rencontre de Rozenn Amevet : photographe partenaire LaShootingBOX à Paris

À la rencontre de Rozenn Amevet : photographe partenaire LaShootingBOX à Paris

Cette semaine, nous avons interviewé Rozenn Amevet, photographe partenaire à Paris.

C’est lors d'une interview en live sur Instagram que nous avons eu le plaisir de lui poser une dizaine de questions sur son métier et sa vie de photographe professionnelle. 

Si tu veux voir ou revoir l’interview en live de la photographe Rozenn Amevet, tu la trouveras dans nos IGTV. Et si tu préfères lire, ça tombe bien, en voici la retranscription dans cet article de blog.

Bonne lecture !

 

Pour commencer, pourrais-tu te présenter ?

Bien sûr. Alors moi c’est Rozenn Amevet, je suis photographe depuis maintenant une dizaine d’années. Quasiment pile-poil 10 ans, j’ai fais une pause entre temps et puis je suis revenue il y a 2 / 3 ans à peu près. Je travaille avec les particuliers, tout ce qui est naissances, mariages… Je travaille aussi avec les infopreneurs qui lancent leur marque donc je côtoie de plus en plus les marques et l’entreprenariat. L'immobilier aussi, un petit peu, je touche à tout mais globalement je suis beaucoup  dans l’univers du particulier et de l’entrepreneur. 

 

jeunes filles dans la mer sur la plage 3 soeurs au couché du soleil

 

Comment as-tu compris que tu voulais faire de la photographie ton métier et quand as-tu commencé ?

C’est né pendant mon congé parental, il y a 10 ans j'étais au milieu de mon congé parental et je tenais un blog sur ma grossesse puis l’après grossesse, et en fait je faisais plein de photos avec mes filles. Beaucoup de personnes me disaient “Wow, c’est joli ce que tu fais, t’as vraiment l’œil”, etc. Des amis aussi m’ont dit de m’essayer à la photographie. Ils sont devenus mes cobayes, je me suis entraînée puis j’ai vu qu’on pouvait se lancer avec un statut d’entrepreneur donc je me suis lancée. Je n’avais rien à perdre donc j’y suis allée.

C'était inattendu parce que je ne pratiquais pas vraiment la photo avant, j’aimais beaucoup voir de jolis visuels mais je ne pensais pas qu’un jour j'aurais réalisé mes propres photos. Mais voilà, il y a 10 ans, alors que j’étais autodidacte et que je n’avais pas beaucoup confiance en moi, j’ai essayé. Comme quoi, on peut y arriver même quand on n'est pas sûr !


 

Tu n’as jamais pris de cours de photo ?

Non, j’ai fait un petit workshop effectivement mais c’était sur un week end-et je n'étais pas encore assez mature. J’étais dans une formation où il y avait plein de photographes qui avaient déjà les pieds dedans et moi je commençais tout juste, alors je ne me sentais pas vraiment à ma place. Ça m'a servi pour plus tard mais je me suis surtout formée toute seule

 

Te souviens-tu de ta première séance photo ? Raconte-nous.

Je me suis d'abord entraînée sur les amis, ça m’a un peu mise en confiance, mais je me souviens du premier mariage. La toute première fois j’ai eu l’impression de sauter dans le vide parce que, dans un mariage, on n’a pas le droit à l’erreur. Le moment il ne faut pas le louper, que ce soit les alliances, l’entrée dans l’église…

Il m’ont fait confiance et je les remercie pour ça, c’était une super expérience. Et malgré le gros trac, j'étais contente de moi, j’avais quand même réussi à bien faire les choses. Après, on est jamais content à 100% car on peut toujours faire mieux et plus, mais je trouvais que pour une première j’avais compris ce que je ne devais pas louper, j’avais couvert tout l’évènement et j’étais fière de moi. Mais c’est un trac très très présent pour les gens qui se lancent dans la photo et particulièrement dans les mariages. 

Je ne sais pas si c’est pareil pour tous les photographes, mais pour moi, ce stress est toujours présent quand je fais les photos d’un mariage. Chaque mariage est un évènement et j’ai la mission de ne pas rater mes photos donc c’est forcément un stress. Il s’est estompé par rapport à il y a 10 ans mais c’est quand même un stress quoi qu’il arrive. 

 

séance photo en famille dans les champs au couché du soleil

 

Tu trouves ça différent le stress entre les mariages et les séances photo de famille par exemple ?

Ah oui ! Pour un mariage il y a du stress, pour un shooting photo avec une famille il y a 0 stress pour moi. Je sais où je vais, je sais ce que je fais et je passe toujours un très bon moment. Les mariages aussi je passe un super moment, mais il y a toujours l'adrénaline. Lors d’un shooting en famille on n’a pas la pression, on prend le temps donc ce n’est presque pas le même travail.


 

Qu'est-ce qui fait de toi un bon photographe ?

Oh pour parler de moi ça va être difficile. Ce n’est pas moi qui pourrait répondre à cette question mais je pense que c’est le relationnel. Si je passe un bon moment avec les personnes et qu’elles sont contentes de leurs photos c’est le principal. Du moment que la mission est remplie au niveau de la demande c’est ça le mieux. C’est difficile de parler de soi et dire pourquoi on est un bon photographe.

Les retours que j’ai eus, c’est que les shootings se passent très bien avec moi, quand on se quitte on a l'impression de s’être toujours connus et c’est ce que j'apprécie profondément dans ce métier. On a l'impression d’être dans un moment intime avec les gens même si ce n’est pas réellement le cas, on est dans la vie des gens, ils nous racontent un peu de leur histoire. Il me disent souvent qu’ils ont eu l’impression qu’on était de la famille ou d’être bons copains, sans l’être, parce que souvent ça s’arrête à la fin de la séance mais on passe un super moment et parfois le relationnel continue même après.


 

Comment se déroule une séance photo avec toi ? 

Alors ça commence par des échanges, soit par mail, soit par message, soit par téléphone, en fonction de la personne que j’ai en face. Certaines personnes sont plus à l’aise par message que par téléphone donc selon ce que je ressens on s'adapte. Ensuite on commence à voir ensemble une date et un lieu, je vois avec eux ce qu’ils préfèrent. Je leur demande aussi s'ils ont déjà des idées en tête parce que certains arrivent avec des inspirations venues d’internet et certains n’y connaissent rien, n’ont jamais fait de shooting et ont un peu peur. Du coup je les guide et les renseigne sur le déroulé de la séance.

L'appréhension que je ressens le plus souvent vis à vis de mes clients c’est la peur de poser. Mais je leur dis, être pris en photo ce n’est pas être top modèle, il y a une différence avec les séances photos dans le monde de la mode où il y a des attitudes et des poses à prendre. Tandis que dans une séance photo en famille, on part simplement se balader ou faire un bataille de polochons… Ce n’est pas du tout la même approche et l’idée c’est que je sois là dans les moments de vie. Il faut oublier l’objectif. 

Après pour le book photo, les séances photos lifestyle, c’est un peu différent. Parfois on peut parvenir à ne pas poser pour ces photos là aussi en regardant au loin, en marchant, en rigolant, mais souvent il faut prendre quelques poses quand même.

 

séance photo lifestyle femme en chemisier


 

Quel est ton secret pour mettre tes modèles en confiance ?

J’utilise l’humour, en général je fais exprès de dire des bêtises et je me moque de moi-même en disant que je ne suis pas drôle et juste de dire ça, ça fait sourire et c’est là que je capture le moment. Parfois je discute simplement aussi, je m'intéresse aux personnes, on échange et pendant qu’on discute on oublie ce qu’on est en train de faire. Moi j’oublie pas, mais eux oui. C’est comme ça que je capture des moments authentiques et simples. C’est mieux quand les photos sont prises sur le vif car quand on pose ce n’est pas naturel et ça se voit. On est plus photogénique quand on ne s’y attend pas.


 

Quelle est la séance photo qui t’a le plus marquée ? Raconte-nous une anecdote.

Là comme ça c’est dur de trouver, chaque séance photo est unique. Il y a quand même une séance photo où il y avait 4 enfants turbulents, très agités et je me souviens qu’il y en a un qui ne voulait pas venir sur les photos. Du coup j’ai trouvé un terrain d’entente. Il avait un petit appareil photo en jouet et je lui ai dit “tu prends une photo, ensuite je prends une photo et on alterne” donc j’ai joué à poser sur ses photos et ensuite c’était donnant donnant donc il a joué le jeu et on a bien rigolé.

La maman m'avait dit qu’on partait de loin et qu’elle ne pensait pas qu’on y arriverait. Quand on a des enfants, surtout en bas âge, on peut penser qu'on ne va jamais y arriver, qu’on n'aura même pas une bonne photo. Dans le jeu on y arrive, ça demande beaucoup de photos parfois mais on y arrive. Il faut rentrer dans l’univers des enfants pour réussir à obtenir de jolies photos et saisir de supers moments.


 

Quels sont les 3 mots qui définissent ta collaboration avec LaShootingBOX ?

3 mots je ne sais pas, mais je trouve génial dans mon partenariat avec LaShootingBOX le fait d’avoir une régularité dans mon activité. Quand on est photographe on peut avoir des moments où l'activité est réduite et d’autres où la demande est forte. Là ça permet de toujours garder un pied dans l'activité, ça permet de développer le réseau et trouver de nouveaux clients. C’est vraiment ce que je conseille surtout aux photographes débutants, essayer de faire un partenariat avec LaShootingBOX pour lancer sa carrière. 

Sur 2 / 3 ans de partenariat avec LaShootingBOX j’ai eu l'opportunité de rencontrer du monde. Ça a élargi ma visibilité.

 

femme enceinte avec son mari photo de couple amoureux


 

As-tu un dernier message à adresser aux abonnés et lecteurs du blog de LaShootingBOX ?

Pour tous ceux qui ont envie de faire de la photo : osez ! Entraînez-vous sur vos amis et lancez-vous. Et pour tous ceux qui adoreraient faire un shooting mais qu’y n’osent pas par peur de l’expérience : tentez quand même. Faites-vous offrir, ou offrez-vous un coffret séance photo LaShootingBOX et essayez.

 

Voilà une interview très complète est hyper intéressante de Rozenn Amevet, photographe partenaire de LaShootingBOX que l'on remercie de nous avoir accordé ce temps et pour la confiance qu'elle nous accorde. Nous sommes très fiers de collaborer avec des photographes aussi talentueux et passionnés que Rozenn.

 

Et toi ? Qu'as-tu pensé de ses réponses à nos questions ?


 

"Katou kervazo est hyper pro. C'est aussi une passionnée. Elle est patiente, à l'écoute des attentes de ses modèles. Notre shooting en famille a été un vrai moment de partage. Les photos sont élégantes, simples et très belles. Exactement comme nous le souhaitions. Merci encore. "
"Merci beaucoup pour votre gentillesse et disponibilité Aurore. "
"Dorothée est une photographe très professionnelle qui met très vite à l'aise les enfants comme les adultes. Nous avons passé un très bon moment et sommes très satisfaits de nos photos !"
"Tout simplement RAVIE ! Très très belles photos, Vanessa est très professionnelle, met à l'aise et est très sympathique. Je ne manquerai pas de la recontacter pour une prochaine occasion. Merci Vanessa !"
"On est venu à quatre en galopant pour cette séance qui a mélangé les photos de famille et pour moi professionnel. Sylvie très vite nous a mis à l'aise , ce qui n'a pas été très facile entre ma chupette de 3 ans qui a très vite commencé à bouder, mon copain qui a essayé de faire son job de me soutenir ;) et moi qui n'est pas facile à détendre devant l'appareil ;). Avec plein d'imagination Sylvie est arrivée à nous aider à passer le bon temps . Ma famille a eu très belle photo et les filles se sont amusée. Même mon copain a apprécié le résultat de nos photos de couple. Puis c'était mon tours pour faire les photos pour mon BOOK. Sylvie m'a donné plein d'outilles pour que je puisse me montrer dans le meuillieur de moi. Merci à Sylvie pour ce bon moment de partage. Monika"

La box qui va bien avec l'article

Je m'inscris à la newsletter

Gérez vos abonnements aux lettres d’information
Sélectionnez les lettres d’information auxquelles vous souhaitez vous abonner ou vous désabonner.
Votre adresse email